Donaueschingen: Le GP pour Gert Jan Brugging

Pour le Bonheur de Pia Luise Aufrecht.

En selle sur MBC Hulke, hollandais Gert Jan Brugging réussit le double sans faute parfait pour s’imposer au barrage devant Nicola Philippaerts et Wout-Jan Van der Schans.

Seul rescapé des mousquetaires engagés , Reynald Angot faillit bien arriver au podium, mais une mésentente sur le dernier obstacle propulsait le normand hors de la selle de son Opéra des Loges.

Une grosse frayeur, mais heureusement pas trop de mal pour le cavalier qui pouvait encore apprécier le galop de son cheval parti en élucubrations autour de la piste pour la remise des prix…

Le CSI de Donaueschingen rajoutait cette année une étoile supplémentaire augurant ainsi un Grand Prix des plus relevés. Si à la reconnaissance du parcours, l’absence de la rivière semblait alléger les complications, la quarantaine d’engagés allaient rapidement se rendre compte des difficultés pour parvenir au sans-faute. Premier à parvenir, le jeune cavalier belge Nicola Philippaerts retrouvait les bonnes sensations de son jeune et bon Quenzo De la Roque(Kannan).

Après le mauvais départ d’Aymeric De Ponnat avec Armitages Boy (9pts avec une faute dès le N°1), on put apprécier le très bon parcours d’Opéra des loges qui sous l’impulsion de Reynald Angot redonnait un peu de brio au clan français.

Ensuite, il y eut  les 8 Pts de Michel Hécart avec un Qaterin de la Roque moins allant et autant pour Julien Epaillard dont son Qarat de la Loge se retrouve piégé comme bien d’autres dans la délicate combinaison . Avec la chute inopinée de Reynald Angot, les derniers espoirs s’envolaient  sous le regard un peu médusé de Philippe Guerdat qui avait encore fait le déplacement dans la foulée du GCT de Lausanne.

Parmi les autres cavaliers classés, on soulignera encore celle de Jeroen Dubbeldam qui prend la 4e place pour une faute au barrage avec Utasha.

Si Franck Shuttert aurait bien aimé rééditer sa victoire de l’an dernier avec Winchester ses 8 Pts lui auront fait envoler ses meilleures ambitions.

Mais la Hollande fait encore un bon résultat d’ensemble avec 3 cavaliers dans les 4 premiers!

Pour l’Allemagne ce grand prix ne fut guère élogieux puisqu’aucun de ses cavaliers  ne parvenait au sans-faute. Mais comme Gert Jan Brugging est marié avec Pia Luise Aufrecht ( qui a confié son cheval à son époux le temps de sa maternité) le public n’en voulait pas trop au hollandais d’emporter la berline Mercedes allouée au vainqueur.

Les résultats du Grand Prix ICI.