Championnats de France: Les stars absentes!

IMG_8365

L’amertume de Philippe Guerdat .

Comme à l’accoutumée, ce week-end le Grand Parquet de Fontainebleau servira de cadre aux championnats de France de CSO. Différenciés en cinq catégories (Pro 1, 2, 3, Cavalières et Élites) ces championnats devraient être la grande fête du concours hippique français à laquelle le public devrait pouvoir y apprécier l’élite tricolore mêlée aux talents reconnus et autres jeunes espoirs du CSO. Devrait…

Mais hélas, pas un seul des quatre cavaliers vice-champions du monde en Normandie ne sera de la partie à Fontainebleau.

« C’est triste et désolant » avoue Philippe Guerdat, le sélectionneur suisse de l’équipe de France de saut d’obstacles, constatant avec amertume que le championnat national va se dérouler sans aucun des quatre vice-champions du monde de Caen.

Ainsi,Patrice Delaveau, Kevin Staut et Simon Delestre ont préféré les alléchantes dotations d’un concours californien (1 million de dollars) aux délicatesses du terrain en herbe du Grand Parquet. Figurant sur la liste des engagés, on pensait l’honneur sauf avec la présence de Pénélope Leprevost. Mais elle vient de déclarer forfait avec Vagabond de la Pomme, fraichement embarqué dans le Global Champions Tour. 

Certes, on ne peut oublier les efforts consentis par chacun, propriétaires et cavaliers émérites, qui n’ont pas manqué de persévérance tout au long de la saison hissant ainsi les couleurs tricolores aux plus hauts sommets des compétitions internationales.

Cette situation paradoxale tient sans doute aussi à un planning de plus en plus chargé et des réalités économiques dont chacun doit faire face en fonction des objectifs, mais aussi des moyens engagés.

On en entend aussi déclarer sans vergogne, qu’avec l’absence de ces « stars », les autres auront un peu plus de chance de briller!  Ainsi, le président de la FFE, Serge Lecomte estime qu’il s’agit d’un faux débat, déclarant : — « Pour un Staut, un Delaveau, le Championnat de France n’est pas un enjeu. Si les meilleurs étaient là, ça découragerait les autres. Le vrai championnat, c’est le circuit du Grand National. Le championnat pourrait constituer la finale de ce circuit. C’est ce qu’on va faire en concours complet »… Analyse pour le moins surprenante !

Vu d’ailleurs.

Beerbaum & Ahlmann © jumpinews.com_MG_7314Mais bon, pourquoi pas ? Les Hollandais ont déjà pris ce genre d’option et les Belges l’ont intégré au programme des championnats du monde des jeunes chevaux. Reste l’exemple allemand. Si certains ne se sont pas gêner de décrier dans leurs colonnes éditoriales l’attitude de Christian Ahlmann (quittant prématurément le stade de Caen pour tenter de décrocher le gros lot à Calgary), aucun cavalier germanique ne se permettrait de manquer en pareilles circonstances, le championnat d’Allemagne.

Ces dernières années, nous avons même pu observer les efforts des uns et des autres qui, même engagés dans des CSI de haute volée, rejoignaient au plus vite « leur » championnat. Mais là aussi, la fédération allemande a su adapter de planning en décalant les épreuves pour des finales qui ont maintenant lieu en début de semaine! Une réalité flagrante et quasi incontournable « C’est un honneur d’y participer et une fierté de gagner », note Ludger Beerbaum, quadruple champion olympique.

 

Vous me direz sans doute que pour l’esprit patriotique; c’est fort! Mais une finale un lundi ou un mardi ne doit pas attirer la foule… Eh bien, rassurez-vous. Au moins autant, si ce n’est plus, que celle que l’on a pu constater ces dernières années dans les tribunes d’un week-end à Fontainebleau. 

Le sport et ses impondérables.

_MG_9719Contactée par l’AFP, Emmanuèle Perron Pette (propriétaire du Haras des Coudrettes  et à la tête du team Jump Five), entend replacer le problème dans son contexte. La dynamique chef d’entreprise souligne ainsi les efforts et sacrifices consentis « au service de la nation » dont ses deux médaillés, Kevin Staut et encore plus brillamment Patrice Delaveau, font partie du top ten mondial.

Pour permettre aux couples tricolores d’aborder les JEM dans les meilleures dispositions, propriétaires et cavaliers ont joué, rappelle-t-elle, « le jeu du patriotisme national », en acceptant de limiter les sorties en compétitions des chevaux, au détriment évidemment des recettes. Les Mondiaux passés, la course aux riches allocations des circuits majeurs (Longines Global Champions Tour et autres Masters ou Grand Slam) est donc rouverte, pour équilibrer les comptes.

Et ce n’est pas qu’un problème financier. Orient Express HDC « a mérité un repos de deux mois », ajoute Mme Perron Pette.

 Tous les espoirs sont permis.

_MG_7477Cinquième de la liste des JEM, Jérôme Hurel pourra combler une partie de sa frustration en rejoignant ses autres copains de concours parmi lesquels les frères Cédric et Reynald Angot, Timothée Anciaume, Julien Epaillard ou encore l’indéfectible Gilbert Doerr ne manqueront pas de lui donner du fil à retordre.

Une concurrence encore relevée par l’engagement des cavalières aussi redoutables que Marie Hécart ou de la plus jeune, mais non moins talentueuse, Margaux Rocuet, qui s’est vu confier le gris holsteiner Ak’s Clowney (illustre monture de Marco Kutscher, Olivier Guillon et Gilles Bertran de Balanda), propriété d’Édouard de Rothschild.

Une jeunesse dont Sébastien Duplan  avec son surprenant Pégase du Murier ou Titouan Schumacher et son fleurissant Paradis Latin, apporteront encore un peu plus de piment à un plateau que l’on attendait sans doute plus relevé, mais qui ne manquera pas pour autant de saveurs. C’est juste une question d’appréciation…

Que les meilleurs gagnent.

40x60-Affiche_mediumComme en début d’année à Auvers, nul doute que Philippe Guerdat observera de très près les évolutions des fidèles engagés et qu’il pourrait bien y trouver de quoi remplir ses prochaines listes pour la nouvelle saison indoor qui débute sous peu.

Mais l’helvétique chef des bleus est sans doute aussi un peu déçu de la défection de son olympique de fils, Steve Guerdat qui, engagé à Los Angeles, manquera également à l’appel des championnats de Suisse qui se déroulent à Sion ce week-end.

Comme quoi, nul n’est prophète en son pays, pas même en sa famille….

 

Mais qu’à cela ne tienne, les forces en présence à Fontainebleau ne manqueront pas d’ambitions pour aller décrocher un titre qui, malgré ces quelques absences notables, pourra leur apporter la reconnaissance et une consécration, voir l’opportunité d’accéder également au plus haut niveau.

Alors que les meilleurs gagnent et que vive le sport !

Infos à trouver ICI

 

C.G. pour jumpinews.com

Infos sources itw : AFP

 

3 réflexions sur « Championnats de France: Les stars absentes! »

  1. excusez moi de répondre et de ne pas à avoir à justifier la non présence de mon fils à SION mais lui a été champion suisse et a participé à 11 des 12 dernières éditions….je n’ai pas dit que c’était désolant mais que j’étais désolé, d’ou nuance…..je me dois de comprendre les propriétaires, de les remercier de m’avoir soutenu et de dire qu’à la fin le championnat fut super, le champion et ses dauphins magnifiques et le sport de haut niveau. merci

  2. Autrement il y’a une autre solution demander pourquoi pas à monsieur valse le ministre qui a eu le bonheur de foulée le stade de Caen pendant les jeux mondiaux de donner une aide pour les championnats de France de cso et pourquoi pas accueillir le champion dans un palace à Paris Avec une réduction de ça TVA pour le plaisir belle récompense pour un champion de France de cso c’est du social et du mérite voilà une idée salut

  3. Ok pour les stars toujours la même chose il faut remettre de l’ordre dans ce championnat donner une valeur a être champion de France voilà c’est simple ?, car je pense l’organisation à la hauteur de l’événement même mieux organiser que les championnats de monde qui ce sont dérouler à Caen cet été ?donc pourquoi avoir peur de l’événement soucis argent peut être droit Tv aussi comme au football une valable bein sports Grace au Qatar voilà la solution rendre ce sport à la hauteur de l’événement donner envie et aussi le rêve gagner toujours gagner et rendre les gens heureux de l’être

Les commentaires sont fermés.