Championnats d’Europe

La Suisse se serre les coudes!

 

IMG_9025

 

Entouré par Janika Sprunger, Martin Fuchs, Romain Duguet, Niklaus Rütschi et du maître des lieux, Paul Estermann, le chef d’équipe Andy Kistler réunissait ce mardi midi l’ensemble de ses troupes pour un point presse aux écuries du Lucernois à Hildisrieden.

Des plus conviviales, cette rencontre permettait à Andy Kistler d’apporter des précisions sur les derniers rebondissements liés à l’exclusion de Nino des Buissonnets, tout en imprégnant sa volonté d’union face à une échéance décisive pour décrocher une qualification pour les prochains Jeux olympiques.

Après avoir remercié la présence des différents médias et salué la disponibilité de chacun des membres de l’équipe ( dont certains étaient en concours dans les parages), Andy Kistler évoquait les derniers rebondissements dans l’affaire qui oppose Steve Guerdat à la FEI.

IMG_8988-«  Nous avons attendu jusqu’au dernier moment ce lundi soir et nous avons vraiment été surpris par la décision du « tribunal » de la FEI . Nous avions fourni tous les éléments qui justifiaient que les substances décelées étaient liées à une contamination alimentaire.

Nous ne comprenons pas pourquoi ils ont maintenu la suspension de Nino… C’est déplorable et nous sommes tous profondément attristés par cette décision qui prive de championnats l’un de nos meilleurs atouts.

 

 

Alors pour Steve Guerdat, tout comme pour Pius Schwizer qui, pour d’autres raisons, a aussi du renoncé à ces championnats, nous allons faire en sorte d’être des plus performants pour décrocher pour le moins une place aux podiums et ainsi assuré une place pour la Suisse aux prochains J.O à Rio.

Certes, nos adversaires seront tout aussi déterminés et il va sans dire que rien n’est joué. Mais je compte sur cette équipe pour donner le meilleur et ainsi rendre honneur à notre pays. –

Côté équipe, l’union semblait de mise et chacun rajoutait un petit mot en soutien à Steve Guerdat tout en fixant le cap vers Aix-la-Chapelle.

IMG_9096

 

–   C’est vraiment navrant de devoir se passer de Steve et Nino et tout le monde sait que nous sommes très proches. Maintenant il faut que l’on se concentre à fond sur ces championnats et que nous ramenions la qualification pour que Steve puisse défendre son titre à Rio –  rajoutait avec détermination Martin Fuchs.

 

 

 

Et ce n’est paIMG_9078s son entraineur de papa, Thomas Fuchs, qui dira le contraire, car avec six participations aux championnats d’Europe (dont deux médailles d’or, une en argent et deux en bronze par équipe) l’ancien champion suisse et désormais coach de bons nombres de cavaliers d’élite, sait de quoi il cause:

–  C’est dur, mais on ne peu plus changer les choses. Maintenant, ceux qui sont sélectionnés savent qu’ils doivent se donner à fond et je sais qu’ils le feront.-

 

Une détermination sans faille qui ne manquera pas de charme avec la présence dans l’équipe de Janika Sprunger dont les dernières performances avec sa bien nommée Bonne Chance, apportent un engouement non négligeable.

 

IMG_9081–  Même s’il est vrai que la jument est encore jeune, Bonne Chance (9 ans par Balloubet du Rouet)nous a vraiment prouvé qu’elle avait le niveau pour ces championnats. Elle est en pleine forme et ne se laisse pas facilement impressionner. Depuis le Sunshine Tour à Vejer elle n’a cessé de monter en puissance et à Falsterbo elle sortait le grand jeu (0/4 en coupe des nations et gagnante du GP).

Son double sans faute dans la coupe des nations à Hickstead fut vraiment parfait et a sans doute conforté notre place dans l’équipe. Maintenant rien n’est fait et il faudra être fort à Aix La Chapelle, car la concurrence sera redoutable… –

Mais à n’en pas douter, la Bâloise et ses partenaires vont jouer groupé et une belle surprise n’est pas a exclure du coté suisse.

IMG_9051

Si Paul Estermann fait office de ténor avec sa Castelfield Éclipse, le plus expérimenté de l’équipe tachera sans doute d’apporté toute sa sagesse aux plus jeunes dont le plus capé demeure Martin Fuchs. Si rien n’est encore fixé, Niklaus Rutschi se réjouit d’être dans la sélection:  – C’est une première à ce niveau, mais Windsor et moi sommes d’attaque, prêts à en découdre. –

Premiers championnats d’Europe aussi pour Romain Duguet qui, avec la bondissante Quorida de Tréhaut, devrait apporter un renfort de premier choix dans un groupe dont le carré final sera révélé mardi soir. 

 

C.G pour jumpinews.com