Scott Brash triple la mise à Calgary!

Le numéro un mondial

décroche le challenge du Rolex Grand Slam.

Scott Brash © CG Jumpinews.com
Scott Brash © CG Jumpinews.com

Incroyable, mais vrai ! Après avoir gagné les étapes de Genève et Aix-la-Chapelle, Scott Brash remporte le Grand Slam Rolex de Calgary avec son fantastique Hello Sanctos

Un triplé « super-gagnant »  qui lui permet d’empocher la coquette somme d’un million d’euros (versés en bonus des 500,000 € alloués au vainqueur de l’étape) promis par les oragnisateurs à celui qui réussit à remporter les trois étapes consécutives. Eh bien c’est fait !

Et pourtant ce n’était pas gagné d’avance, car la concurrence s’est une nouvelle fois montrée à la hauteur de l’évènement.

Ainsi Pieter Devos avec Dylano et Pédro Veniss avec Quabri de L’Isle furent les plus dangereux. Aucune faute sur les barres, mais un point de temps dépassé leur coute la victoire, mais ces deux-là auront rajouté une sacrée pression au numéro un mondial.

Le belge prend la seconde place et le brésilien la troisième, tous deux réconfortés par un agréable chèque de 300,000 € pour Devos et 200,000 € pour Véniss.

Si les dotations furent à la hauteur de l’évènement, le grand sport fut aussi de mise et l’on soulignera les performances des Américains Richard Spooner qui signe un retour au sommet en prenant la 4e place de ce grand prix avec son vétéran Cristallo et celles de MacLain Ward qui pour une barre et un point de temps dépassé en seconde manche termine 5e avec HH Azur.

Côté Suisse, c’est Romain Duguet qui réalise la meilleure prestation en prenant la 11e place avec Quorida de Trého.

On soulignera encore la superbe performance d’Alexis Borrin. Le jeune tricolore sortait de la première manche avec un rageant petit point de temps dépassé et malgré une seconde manche plus délicate, il prend la 12e place avec Marlou des Etisses.

Nul doute que la soirée risque d’être bien arrosée par le vainqueur écossais qui après une telle prestation, devrait encore assoir pour quelque temps sa première place au sommet mondial.

En tous cas, il aura de quoi payer quelques tournées à ses amis et rajouter bien des douceurs à son Hello Sanctos…

Les résultats complets ICI.