Lord de Theize est décédé

Lord de Theize, Olivier Guillon, Edith Mézard.

Un trio hors du commun!

 

IMG_0226

 

« C’est avec beaucoup d’émotion que je vous annonce la disparition de Lord de Theize »

Par ces mots, Olivier Guillon annonçait ce matin sur sa page Facebook la disparition de son fidèle Lord de Theize, victime d’un accident vasculaire cérébrale à l’âge de 17 ans.

Après Ioneso de Breka, c’est avec Lord de Theize  qu’Olivier inscrivit jusqu’alors son nom au sommet des plus grands concours internationaux.

Lord sentimental.

Entre 2009 et 2012, Lord de Theize fut l’un des piliers de l’équipe de France. Débuté en cycle classique par Bruno Montignou, puis sous la selle de Jimmy Jean avec qui  Lord fut mis en évidence dans les épreuves jeunes chevaux avant de trouver place dans les écuries de Gilles Bertran de Balanda.

L’ancien capitaine des bleus nous évoque avec un brin d’émotion les débuts d’une belle histoire entre un cheval d’exception, sa propriétaire fidèle et dévouée et un cavalier des plus doués de sa génération:

 » Lord de Theize était aussi atypique qu’attachant, avec un coeur aussi gros que ses moyens. Pas aisé à monter, il s’est véritablement déclenché vers 7/8 ans.  Promu sélectionneur de l’équipe de France, je l’avais alors confié à ma fille. Mais Inès ne se sentant plus en mesure d’accroître les capacités de Lord, j’avais proposé à sa propriétaire Edith Mézard de le confier à Olivier Guillon envers qui j’avais le sentiment que ce cheval pouvait vraiment convenir. Il en naquit une véritable histoire d’amitié entre une propriétaire dévouée et un cavalier au feeling incroyable. Une confiance et une fidélité à toute épreuve qui permirent à Olivier d’aller briller au plus haut niveau avec un Lord de Theize qui apporta quelques-unes des plus belles victoires au palmarès de l’équipe de France. Je suis attristé par sa disparition et je retransmets encore toutes mes meilleures pensées à ce duo hors normes et une propriétaire d’exception. »

IMG_0069

Il est vrai que Lord et Olivier Guillon ont marqué de leurs plus belles empreintes les podiums des plus prestigieux concours internationaux, décrochant les médailles d’argent par équipe aux JEM de Lexigton en 2010 et aux Championnats d’Europe à Madrid en 2011.

En 2012, ils s’imposent dans le Grand Prix du Global Champions Tour à Wiesbaden puis dans la foulée, ils remportent la coupe des nations à Aix-la-Chapelle pour conclure aux J.O. de Londres en signant la meilleure performance tricolore à la 14e place individuelle.

IMG_2534

Après encore deux petites années de compétitions, Olivier Guillon et Edith Mézard décidaient de mettre un terme aux compétitions.

– » Il passait une retraite paisible à la maison depuis 2014, mais il y a quelques semaines il a été victime d’un accident vasculaire cérébral et son état ne s’est malheureusement pas amélioré malgré tous les soins qu’il a reçus…C’était un cheval très particulier, pour lequel j’avais beaucoup d’affection. Nous avons partagé de très bons moments. Je suis heureux et reconnaissant d’avoir croisé sa route.Je remercie tous ceux qui nous ont entourés pendant ces belles années, cavaliers, maréchaux, vétérinaires … J’ai aujourd’hui une pensée toute particulière pour Edith Mézard, sa propriétaire et amie, qui nous rejoignait sur chaque concours ainsi que pour Laetitia Ferrier, qui fût sa groom pendant plus de 9 ans. »  Conclut Olivier Guillon dans son message.

À nos souvenirs émus d’un cheval au grand coeur, nous joignons toutes nos meilleures pensées à Olivier Guillon et ses proches ainsi qu’à madame Mézard, sans oublier la fidèle Laetitia qui a oeuvré aux bons soins de Lord de Theize.

R.I.P. my Lord.

Mais une belle histoire ne se termine jamais, elle se transmet au fil du temps.

IMG_3451

IMG_0070

C.G. pour jumpinews.comIMG_0073