Décès du Général Pierre Durand

Le Cadre Noir en Deuil.

img_5255

Le Général Pierre Durand,cavalier international,  écuyer en chef du Cadre Noir de Saumur et directeur de l’école nationale d’équitation, s’est éteint ce dimanche à l’âge de 85 ans.

 

 

De formation St Cyrienne et après une formation à l’école de cavalerie de Saumur, l’officier Pierre Durand  retrouvait le Cadre Noir en tant qu’écuyer en chef pour ensuite prendre en tant que colonel les commandes de l’École Nationale d’Équitation au début des années 1980.

Promoteur d’un rapprochement entre les cavaliers militaires et civiles, il fut l’un des fervents disciples des Grands Maîtres de l’Equitation tout en y apportant la modernité nécessaire à l’évolution des sports  équestres. Il fut entre autre l’un des plus proches et fervents admirateurs du regretté écuyer Patrick Le Rolland.

Nommé Général lors de son départ à la retraite, il se consacrait alors à l’écriture de plusieurs ouvrages consacrés au Cadre Noir et à l’équitation française. Des ouvrages aux allures classiques mais aussi quelques ruades aux titres aussi désarçonnants  que son « petit traité impertinent à l’usage des cavaliers ».

Dans l’un de ces écrits, il estimait qu’ Être homme de cheval, c’est traiter le cheval comme un autre soi-même et prétendre à la réciproque.

Nul doute que le monde du cheval saura rendre au Général Durand les plus respectueux hommages envers un homme aussi passionné qu’impliqué pour une démocratisation des sports équestres dans le respect des traditions qui font aujourd’hui encore la réputation de l’équitation française  .

 

3 réflexions sur « Décès du Général Pierre Durand »

  1. Quelle tristesse ! Le Général Pierre DURAND m’avait offert et dédicacé un de ses livres: « l’Equitation Française. Je garde et garderai un excellent souvenir des moments au cours desquels j’ai pu le rencontrer et converser avec lui.

  2. Nous étions : « les pétasses « du groupe !Mais on se cachait « a la fraîche » pour vous observer monter vos chevaux ….. Un jour ,de votre balcon ,vous nous avez renvoyés plus de huit fois au manège travailler nos chevaux;pour en sortir:en place, au « botte a botte »par groupe de deux devant vous !RESPECT MON GÉNÉRAL :MERCI pour vôtre enseignement…SINCÈRES CONDOLÉANCES a vos proches .Nous comptons sur vous pour nous protéger de là-haut dans nos vieilles vies d’équitants ..SAUMUR formation 1982.

Les commentaires sont fermés.