Nouveaux règlements FEI: L’IJRC se fâche!

Assemblée Générale de l’IJRC à Genève.

 

4482w

Les cavaliers en fronde face à la FEI!

Profitant de la forte présence de ses membres pour le Concours Hippique de Genève, l’IJRC (International Jumping Riders Club) tenait son assemblée générale dans l’une des salles de l’hôtel attenant au concours .

Les points chauds à l’ordre du jour furent les nouveaux règlements adoptés par la FEI pour les Jeux Olympiques et les Jeux Equestres Mondiaux, pas vraiment au goût des sportifs qui s’offusquent de la totale méprise de leurs revendications!

Assis aux côtés de la directrice Eleonora Ottaviani et de la vice-présidente Christina Liebherr, Steve Guerdat et Kevin Staut soutenaient les invectives des nombreux cavaliers membres de l’IJRC présents dans la salle et qui tentaient une nouvelle fois de démontrer le bien fondé de leurs objections face aux décisions de la FEI dont la secrétaire générale Sabrina Ibanez avait tout de même eu la politesse de venir assister aux débats.

Les principaux griefs portaient sur la mise en place de nouveaux règlements pour les J.O (réduction des équipes à trois cavaliers…) et les J.E.M (suppression de l’épreuve de chasse et fin de la finale tournante…) et adoptées par la FEI et sans tenir compte de l’avis des cavaliers, comme le souligne Steve Guerdat.

4510w– » Cela fait deux ans que nous expliquons à la FEI que cette proposition de nouveau format n’est pas bénéfique pour le saut d’obstacles, mais personne ne nous écoute. Pourtant, comme nous le disions dans la lettre que nous avons adressée à la FEI, nous étions prêts à faire des concessions pour qu’il y ait plus de drapeaux lors des JO, comme le souhaite la FEI, mais on n’a pas pris en compte notre avis. »

4462w

 

Éric Lamaze et Cian O’Connor ont encore enfoncé le clou en rappelant que si les cavaliers présents aux derniers Jeux olympiques avaient dû voter en leur nom propre, ils auraient refusé la proposition de la FEI à 42 voix contre 5. Les fédérations nationales, elles, ont accepté!

 

Des fédérations qui ont d’ailleurs toutes la même force de vote au sein de la FEI, ce qui derrière un aspect d’équité fait ressurgir un paradoxe, car les voix attribuées à une fédération ne sont pas proportionnelles au nombre de licenciés. Certaines nations disposent même du droit de vote sans même avoir le moindre cavalier!De quoi faire bondir plus d’un cavalier sur son siège quand on sait les difficultés existantes dans certaines nations aux forts contingents!

4498wEspérant encore pouvoir faire bouger un tant soit peu les choses, une délégation de cavaliers se rendra prochainement au siège du Comité International Olympique pour essayer de faire valoir leur point de vue qui semble pourtant avoir été totalement floué par la FEI.

 

4480wCe n’est pas gagné, car la FEI a entériné l’affaire, mais les membres de l’IJRC sont déterminés à se faire entendre et veulent encore croire à la prise en compte de leurs doléances, faute de quoi il risque d’y avoir du grabuge.

Affaire à suivre…

Info source I.J.R.C.    ©Photos: Fabio Petroni