Chute d’Alain Jufer à Zurich

Des nouvelles rassurantes.

Victime d’une chute impressionnante dimanche dans le GP coupe du monde à Zurich, Alain Jufer nous a donné de ses nouvelles.

Souffrant d’une double fracture aux cervicales, il a subi des examens complémentaires ce lundi et fort heureusement, l’I.R.M. (imagerie radio médicalisée) n’a révélé aucune lésion de la moelle épinière.

Il devra tout de même observer le plus grand calme ( au vu de son caractère dynamique, ce n’est pas gagné!) et porter encore quelques semaines une minerve.

 » J’ai eu de la chance dans mon malheur, car j’avoue avoir eu quand même un peu une frayeur quand j’ai entendu ma nuque craquer lors de ma chute. Je n’ai pas vraiment réalisé sur le coup, mais je trouve quand même un peu limite que les secours n’aient pas eu le droit de rentrer sur piste à cause de l’interdiction des officiels. OK, mon cheval était en liberté, mais à part faire le zouave en montrant qu’il sautait mieux sans moi sur le dos (visiblement en pleine forme, Rahmannshof Tic Tac s’est alors affranchi tranquillement d’ un double à contre sens!ndlr), il n’y avait guère plus de risque puisque ma groom l’a récupéré dans la foulée. Sans pour autant venir avec un brancard, ils auraient quand pu au moins envoyer un médecin…Je ne veux pas créer de polémique, mais je trouve ça quand même dingue que même s’il se relève, on n’aille pas voir un cavalier qui chute. J’aurais peut-être dû rester sur le carreau… « conclu le Jurassien d’un rire qui en dit long sur son état d’esprit.

En tout état de cause et malgré un traumatisme qui n’a rien de bénin, Alain Jufer a vraiment eu de la chance, d’autant qu’il fut déjà opéré d’une hernie discale il y a tout juste un an.

Certes, le Jurassien est costaud, mais nous espérons qu’il n’aura pas trop de mal à s’en remettre.

Dans l’attente de le revoir en selle, nous lui souhaitons un prompt rétablissement en espérant qu’il se requinque au mieux, dans le calme et la sérénité…

 

Ch.GERHARD