Visite du coté Schwizer

Heureux comme un Pius à Soleure!

De passage dans le canton de Soleure et profitant d’une météo radieuse, nous nous sommes arrêté chez Pius Schwizer. Entre deux concours le cavalier suisse ne manque pas d’activité et c’est autour de quelques élèves auxquels il prodiguait ses conseils que nous l’avons retrouvé .

Le cadre est splendide. Nous sommes à Oensingen, au pied des contreforts du Jura.

 

Pius Schwizer & Verdi

Tout en détendant Verdi, Pius maintenait son attention à ses disciples, nous faisant observer les qualités de chaque cheval. «  Ils sont tous un peu frais, heureux de retrouver le grand air ! » Esquivant un peu plus tard les quelques soubresauts d’une Carlina visiblement satisfaite de se retrouver sous ce ciel d’un bleu printanier, Pius Schwizer semblait tout aussi radieux:-« Les chevaux sont comme nous ! Après ces semaines de grand froid ils sont tout heureux de profiter du soleil. Ca fait du bien au moral aussi ! »

Pius Schwizer / Carlina

Des écuries au complet !

Plus d’une soixantaine de chevaux se répartissent dans les différentes parties des installations de l’ancienne ferme d’Armin Uebelhard. «  On est complet. Entre mes chevaux, ceux des pensionnaires et les jeunes en formation, on a dû rajouter des boxes. Mais là on va s’arrêter… » Pour sortir toute cette cavalerie, Pius peu compter sur trois cavaliers, des stagiaires mais aussi sa compagne Nicole Scheller.

Pius Schwizer

« Rafale des Forets…C’est un sacré phénomène ! »

Coté jeunes chevaux Pius Schwizer a jeté son dévolu sur une petite française ! Arrivée dans ses écuries au mois de décembre dernier, Rafale des Forets semble vraiment avoir séduit Pius Schwizer. –«  Depuis son arrivée elle a repris de la condition et j’ai pu la tester sur les barres. C’est un sacré phénomène ! Un vrai bon coup de saut et elle semble vraiment compétitive avec un caractère de battante. En tout cas elle a de la qualité, tant dans le geste que dans le mental.  » Des qualités indéniables qui suscitaient bien des convoitises pour cette fille de l’Arc de Triomphe et Myrtille des Forets (Echo des Forets IIHN), issue de l’élevage de la famille Paris.

Rafale des Forets fut acquise par Bruno Rocuet et évolua sous la selle de Guillaume Batillat. Championne des 6 ans à Fontainebleau l’an dernier, elle passait alors quelques mois entre promesse d’achat et vente, jusqu’à son arrivée pour les fêtes de noël en Suisse. Un cadeau que François Leiser (à la tête de la société Pro Horse International) avait ainsi confié à celui qu’il pensait le plus à même pour la faire progresser. Une bonne idée puisque Pius Schwizer vient de confirmer le rachat pour moitié de la jument. «  On n’arrêtait pas de nous solliciter. On avait beau dire qu’elle n’était pas à vendre, le téléphone ne cessait de sonner. Du coup j’ai proposé à monsieur Leiser d’en prendre la moitié et il a accepté.  Depuis cela c’est calmé. Je pense la monter en concours d’ici quelques semaines pour les premières épreuves en extérieur. C’est une jument prometteuse mais qui a aussi du caractère…Comme moi ! Alors entre nous deux, ça devrait aller … » rajoutait –il d’un sourire.

Se trouvant entre les mains attentionnées du maréchal-ferrant, nous n’avons pas eu l’occasion de la prendre en photo ce jour là.

Coté international Pius Schwizer  sera notamment de la partie pour le jumping du Saut Hermès à Paris, s’envolera vers Doha pour la 1ère étape du Global Champion’s Tour avant de prendre part à la finale de la Coupe du Monde à S’Hertogenbosch.