Finale Super League

L'Irlande s'impose sur ses terres et peut trinquer!© Tony Parkes / FEI

L’Irlande Trinque et l’Allemagne encaisse!

L’Allemagne remporte, sans éclat, la finale de la super league FEI 2012. Une victoire jouée d’avance puisque les germains ne pouvaient être rattrapés aux points ! Heureusement, car les parcours de la Mannschaft du jour, ne furent pas des plus brillants! Certes il y eu Karsten Otto Nagel qui revenait en piste avec sa brillante Coradina (0/4pts), mais pour le reste… Même Hans Dieter Dreher eut un premier tour laborieux avec un Magnus Roméo visiblement ému par la pression irlandaise! Du coup, l’étalon argentin s’en prit au mur et sortait avec un total bien scoré à 9 Pts. Pas de quoi attendrir l’Hansi qui n’allait pas s’en laisser compter et sortait le zéro en seconde manche. Non, mais?

Mais, avouons-le… C’est avec un moindre intérêt que nous avons suivi cette ultime étape à Dublin. Seul le classement final (déterminant pour le maintien ou la relégation) donnait encore un peu de suspens, même si là aussi, la donne risque de changer d’ici l’année prochaine.

La France seconde.

La France a encore soufflé du chaud et du froid. Du froid avec la contreperformance de Pénélope Leprevost  et Topinambour , éliminée en seconde manche, et du Show avec le double sans faute de Bosty, gonflé à bloc après avoir rongé son frein sur le banc des J.O. 

Kevin Staut nous confirme les meilleurs espoirs avec Rêveur de Hurtebise HDC qui après un premier round sans faute, sort sur un petit 4pts en seconde manche. Jêrome Hurel remettait Ohm de Ponthual sur le sans-faute en seconde manche après un premier tour à 8pts. Les français terminent donc seconds de l’épreuve, mais aussi au classement général de la Super league. Un résultat somme toute satisfaisant après les quelques déboires de l’intersaison. 

© Tony Parkes / FEI
Clément McMahon & Pacino © Tony Parkes / FEI

 

 Phénoménal Pacino!

Les Irlandais furent à la fête et aux honneurs ; le public nombreux et passionné eut droit à la victoire de l’équipe locale avec notamment le double sans faute de Clem Mac Mahon et son fabuleux Pacino. Même s’il est inscrit au Stud Book belge, ce très bon fils de Diamant de Semilly et Dira Courcelles par Muguet du Manoir, est un véritable ambassadeur de l’élevage français ! Une haute lignée (qui lui confère style, classe et puissance, le tout, agrémenté par la maitrise de son cavalier), fait de cet étalon bai, le cheval de sport par excellence. Sans doute là l’un des meilleurs attraits de cette partie irlandaise.

Si la prochaine saison de la Coupe des Nations devait rester sur le même principe, la Belgique et la Suède seraient alors rétrogradées…Mais là, rien n’est moins sur!

À suivre….

L'Allemagne encaisse! © Tony Parkes / FEI

Coupe des Nations Dublin :
1. Irlande : 5 pts
2. France : 8 pts
3. Grande-Bretagne  : 9 pts
4. Pays-Bas : 16 pts
5. Belgique : 24 pts
6. Suisse : 24 pts
7. Suède : 28 pts
8. Allemagne : 29 pts
Le classement final de la Super League FEI 2012 : 
1. Allemagne : 48 pts
2. France : 44 pts
3. Irlande : 39 pts
4. Grande-Bretagne : 38 pts
5. Suisse : 35 pts
6. Pays-Bas : 34.50 pts
7. Suède : 33.50 pts
8. Belgique : 32 pts

Les résultats complets ICI