fbpx
Aller au contenu

News: Caretina de Joter quitte Pius Schwizer

Encore un changement de cap!

Pius Ombres

Nous venons d’apprendre qu’après avoir quitté la selle de Cameron Hanley en fin d’année dernière, Caretina de Joter (10 ans par Caretino), montée depuis par Pius Schwizer, serait vendue à Jan Tops  au profit de son épouse Edwina Alexander.

Un nouveau changement de cap d’Eléonore Paschoud qui en accord avec son conjoint et propriétaire, Yves Bouvier, l’avait rapatrié en Suisse en début d’année pour la confier (avec d’autres chevaux du groupe Eurasia) à Pius Schwizer.

Interwievée par Alban Poudret et Claire Feltesse pour l’Éperon, Eléonore Paschoud déclare:

-« j’aime les chevaux et je suis une amateur passionnée mais je n’arrive pas à gérer une écurie professionnelle. Je vends donc Caretina de Joter à Jan Tops pour Edwina Tops-Alexander qui est venue l’essayer. Je vais confier d’autres chevaux dont Amira à la jeune Morgane Dassio ; elle aura ainsi 2 ou 3 nouveaux chevaux. » Concernant Living the Dream, avec lequel Pius Schwizer avait couru le Grand Prix du CSIO de St Gall « c’est la seule inconnue, je ne sais pas encore. »

Un revirement somme toute surprenant quant aux arguments avancés. Pius Schwizer, aux talents de formateur pourtant mondialement reconnus,  ne serait-il donc pas assez « professionnel » pour gérer la carrière de chevaux de haut niveau. Visiblement pas assez! En tous cas, moins que Ian Tops et Morgane Dassio…

Certes, les propriétaires sont en droit de faire ce qu’il veulent avec leurs chevaux, mais comment parler d’amour et de passion quand on ne cesse de les transférer à tout bout de champ, au moindre saut d’humeur? Et les cavaliers dans tout cela? Comment peuvent-ils encore sereinement envisager leurs perspectives de sportifs de haut niveau? Caretina semblait pourtant sur le bon chemin vers une olympiade sous couleurs suisses…

Les quelques soucis juridiques d’Yves Bouvier, comme ceux évoqués par le journal « Luxemburger Word » ( voir l’article en lien), auraient-ils précipité les choses? 

Affaire à suivre…