Equipe de France Tokyo 21

Sans Staut ni Epaillard!

Les méformes de leurs meilleurs chevaux mettent un terme aux perspectives de sélections de Kevin Staut et Julien Epaillard au sein de l’équipe de France pour les J.O de Tokyo.

Douzième et meilleur cavalier français au dernier classement mondial FEI , Julien Epaillard disposait pourtant d’un piquet de chevaux conséquent en début de saison. Mais entre la redistribution des chevaux au sein de la famille Hécart ( partenaire de Julien avec Toupie et Alibi de La Roque) et le manque d’expérience ou la méforme des autres, le normand se retrouve sans une vraie pointure . Même s’il n’en faisait personnellement pas un objectif principal, la France perd sans doute là un atout considérable.

L’autre mauvaise nouvelle vient aussi de Normandie ou Kevin Staut tient son camp de base. Alors qu’il avait réussi à sauvegarder Viking de la Rousserie dans ses écuries par le biais d’un consortium baptisé Scuderia 1918, le champion olympique par équipe de Rio doit renoncer à Tokyo en raison d’une blessure survenue il y a dix jours juste avant la coupe des nations à Rome. Après de premiers examens, de nouveaux contrôles vétérinaires démontrent une lésion à un membre nécessitant un repos de trois semaines. Impossible dans ces conditions de parfaire la nécessaire préparation renforcée en vue des J.O sans risquer de détériorer davantage l’intégrité physique de Viking.

Tous les regards se porteront donc sur les quatre mousquetaires qui prendront par à la coupe des nations de ce vendredi à La Baule, à savoir:

Pénélope Leprevost avec Excalibur de la Tour Vidal ou Lanlore,

Nicolas Delmotte avec Urvoso du Roc ou Ilex VP,

Olivier Robert avec Vivaldi des Meneaux

Mathieu Billot avec Quel Filou 13.

Affaire à suivre…