Coupe du Monde: L’étape Suisse.

Coupe du Monde: L’étape Suisse.

10 janvier 2023 Non Par Jumpinews

Bâle reçoit les stars du jumping et du dressage.

En pays hôte, la Suisse profite de l’occasion pour aligner seize cavaliers dont la plus jeune, Géraldine Straumann vient à peine de franchir le cap des dix-neuf ans, tout comme le genevois Thibaut Keller, également très performants en 2022 avec l’équipe des jeunes cavaliers. Toutefois, l’escadrille helvétique ne manquera pas de répondant avec les expérimentés Martin Fuchs, actuel numéro deux mondial, l’olympique Steve Guerdat, ou encore l’insatiable Pius Schwizer qui, avec près de quarante ans d’écart avec le plus jeune, retrouve des montures capables de l’accompagner à nouveau au sommet des podiums.

Sir John Whitaker aura d’ailleurs sans doute à cœur de nous démontrer qu’à soixante-huit ans on peut encore rivaliser en grand prix. Avec un palmarès aussi époustouflant que son légendaire Milton (avec lequel il remportait notamment la médaille d’or par équipe et la médaille d’argent en individuel aux championnats d’Europe de Saint-Gall en 1987, juste derrière ses rivaux, Pierre Durand et l’exceptionnel Jappeloup de Luze), le britannique accompagnera son neveu Jack (22 ans) aux côtés de l’insatiable écossais Scott Brash qui vise aussi une place pour la finale à Göteborg fin février.

Côté français, Julien Epaillard fait désormais partie des fidèles au concours bâlois tout comme Simon Delestre, Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Philippe Rozier qui seront accompagnés parPénélope Leprevost qui revient aux avant-postes après une année de transition et du Rhône alpin Olivier Perreau qui découvrira le nouveau hall st Jacob.

L’Allemagne ne sera pas en reste et l’on ne doute pas des ambitions de Christian Ahlmann, Daniel Deusser, Hansi Dreher, Marcus Ehning ou encore le jeune et talentueux Gerrit Nieberg (auteur d’un splendide barrage gagnant lors du GP d’Aix-la-Chapelle) qui, à une semaine de l’étape de Leipzig, se tiendront prêts à affronter leurs rivaux.

Si la part belle est faite au CSO, les amateurs de Dressage n’en seront pas moins délaissés puisque là aussi le programme révèle la venue des élites.

Grande favorite, l’allemande Jessica Von Bredow-Werndl évoluera avec son olympique Dalera.

Sa légendaire compatriote Isabelle Werth sera également  en piste pour ce premier CDIW5* bâlois auquel tenteront de rivaliser les français Corentin Pottier avec Gotilas du Feuillard et le capitaine Guillaume Lundy, écuyer du cadre noir aux reprises libres particulièrement bien relevées avec son bel alezan brulé, le bien nommé Tempo .

Pour parfaire cette édition 2023, le C.H.I de Bâle peut encore s’enorgueillir de la présentation du nouveau spectacle de l’École Espagnole de Vienne qui évoluera avec ses fameux Lipizzans à chaque ouverture de soirée (18h) et dimanche midi pour une heure de haute école au rythme des valses viennoises.

La liste complète des engagés ICI

© Texte et photos: Christian GERHARD

Infos et réservations sur le site: www.chi-classics-basel.com