CSIO St Gall: Un plateau Olympique

Le CSIO de St Gall toujours aussi attirant.

Pour sa 18e édition, le CSIO de St Gall ne manquera pas d’attrait. Entre la coupe des nations de vendredi , le traditionnel parcours de chasse de samedi et le GP Longines de dimanche, une soixantaine de cavaliers se retrouveront en piste. Parmi eux, le trio olympique avec dans l’ordre Steve Guerdat, Gerco Schroder et Cian O’Connor.

Cette édition 2013 sera une première pour Nayla Stössel qui reprend cette année le flambeau de son père (à la tête de l’organisation depuis 1987) ainsi que pour Gérard Lachat qui après le renoncement de Rolf Ludi passe du poste d’adjoint à celui de chef de piste du CSIO. 

La Suisse mise sur la Coupe  

Vendredi 31 mai, le Gründemoos de St Gall sera le théâtre de la 3e étape de la Coupe des nations FEI Furusiyya. Des huit nations présentes, les Pays-Bas et l’Allemagne viennent en force pour tenter de décrocher le maximum de points pour leurs premières qualificatives.

Des hollandais victorieux à La Baule, mais sans doute un peu frustrés de n’avoir choisit l’étape française en qualificative… Malgré ce succès, Rob Ehrens change son équipe pour aligner les médaillés d’argent de Londres, à savoir, Marc Houtzager, Gerco Schroder, Maikel Van der Vleuten ,Jur Vrieling et Leon Thijssen.

Côté allemand, la sélection n’est pas encore dévoilée, mais avec Christian Ahlmann, Ludger Beerbaum, Hansi Dreher, Marcus Ehning et Meredith Michaels-Beerbaum dans les rangs, on peut s’attendre à une équipe du plus haut rang.

En pays hôte, la Suisse compte aussi marquer des points après sa seconde place à La Baule . Pour se faire, le chef d’équipe Urs Grünig a dors et déjà nommé ses titulaires. Ainsi Steve Guerdat, Pius Schwizer et Paul Estermann seront aux côtés de Janika Sprunger, seule double sans faute helvétique à La Baule. Beat Mandli en sera le suppléant éventuel.

 Deuxième étape également pour l’équipe irlandaise qui pointe à la 5e place du classement plus que provisoire.

Philippe Guerdat innove.

Actuellement en tête de ce fameux classement, la France n’aura pas d’enjeux dans cette coupe des nations. Du coup, le capitaine suisse des tricolores en profite pour innover.

Si Pénélope Leprevost assure son leadership, Philippe Guerdat compte sur Aymeric De Ponnat, Marie Hécart, Jérôme Urel et Eugènie Angot pour parfaire leurs performances individuelles au sein de l’équipe de France. Un challenge qui ne manquera pas d’aiguiser les ambitions et qui pourrait bien confirmer tous les bons espoirs de ces « nouveaux » titulaires.

 

La liste des engagés au CSIo de ST Gall ICI

2 réflexions sur « CSIO St Gall: Un plateau Olympique »

  1. C’est « Janika » et non pas « Jannika », et elle n’était pas seule double sans faute à La Baule, il y avait également Nick Skelton et Big Star.
    Merci pour les infos, je ne savais pas qui resterait sur la touche côté Suisse, même si c’était fort probable que ce soit Mandli.

    1. Bonsoir Maria,
      Désolé pour la petite coquille… Un n de trop mais on l’m bien!
      En ce qui concerne le double sans faute, nous parlions de l’équipe Suisse…
      Merci pour votre attention et bonne continuation avec jumpinews.

Les commentaires sont fermés.