Electra v’t Roosakker retourne chez Lansink

Electra & Janika Sprunger © jumpinews.comJanika Sprunger redonne la main.

La puissante alezane Electra v’t Roosakker, vient de quitter les écuries bâloises de Janika Sprunger pour retrouver la selle de son ancien copropriétaire, Jos Lansink.

« – Nous avons pris cette décision en commun accord avec mon propriétaire. Elle est extra, mais un peu trop puissante pour moi. Son talent mérite mieux… – »

 

 

Repérée par Hansueli Sprunger chez Jos Lansink alors qu’elle n’avait que 6 ans, la puissante alezane  Electra van’t Roosakker (Carthago x Darco), était arrivée il y a trois ans dans les écuries du Galms à Lausen. Progressivement, avec la patience de Janika, la jument développait son talent pour atteindre les CSI5* en 2013 et palier un tant soit peu au départ de Palloubet d’Halong. 

« – Elle est pleine de moyens, mais vu mon gabarit, sa puissance me dépasse un peu. Ces derniers parcours sont très bons, mais j’ai toujours une faute ou deux liées au fait que je n’arrive pas à suivre son rythme. Alors plutôt que de limiter son action, nous avons voulu permettre à la jument de développer au mieux tout son potentiel en la confiant à nouveau à Jos. C’est une décision prise en commun accord avec mon propriétaire et même si nous regrettons que je n’ai pu en faire ma jument d’avenir, il vaut des fois mieux savoir passer la main. Ça ne sert pas à grand-chose de vouloir forcer, quand ça ne va pas… »

Une décision pleine de sagesse d’autant qu’elle possède encore quelques jeunes atouts non dépourvus de moyens, avec pour exemple  Baccardi VDL et Geena van’t Roosakker, également en provenance des écuries Lansink.

Alors nul doute que la suissesse devrait retrouver rapidement un cheval de tête, capable de maintenir le haut niveau international auquel  Janika Sprunger a su déjà apporter de très belles performances.

Quant à Jos Lansink, il pourrait bien retrouver les plus hautes sphères internationales avec une jument à la hauteur de son talent.

Affaire à suivre…