GP Coupe du Monde Zurich

Retour gagnant pour Pius Schwizer.

PIUS SCHWIZER_MG_2476

 

 

En s’imposant ce dimanche dans le Grand Prix Coupe du monde à Zurich, Pius Schwizer a sans doute aussi remis les pendules à l’heure helvétique de ceux qui le pensait amoindri.

En selle sur PSG Futur, Pius Schwizer devance au final Denis Lynch qui prend la deuxième place avec All Star et Edwina Tops Alexander qui signait le premier sans faute des barragistes avec Caretina de Joter.

 

Des 39 qualifiés pour ce GP, Martin Fuchs jouait à nouveau les ouvreurs avec Clooney  sous le regard avisé et attentif de son propriétaire, Grégoire Oberson.

Pourtant bien élancé, le hongre gris commet malheureusement une petite faute qui ramène Martin Fuchs au 6e rang.

MARTIN FUCHS_MG_1621Mais ce bon classement, sa victoire dans le « jump&drive » et sa régularité tout au long du week-end permettent au jeune zurichois de remporter le challenge du meilleur cavalier du concours.

Surprenant vainqueur à Leipzig, Niklas Krieg confirmait son talent et celui de sa Carella. Le duo allemand signe un bon chrono, mais un 4pts les ramène à la 5e place.

Des plus rapides, Michael Whitaker plaçait son Viking sur les meilleures options, mais là encore, un 4 Pts vient ternir les meilleurs espoirs du Britannique.

AHLMANN_MG_2424

Quatre points également pour Christian Ahlmann avec Epleaser van T Heikeet ou encore Niels bruinsells qui signe tout de même encore un bon parcours avec Cas de Liberte.

EDWINA TOPS _MG_2421Edwina Tops réalise le premier sans faute avec Caretina de Joter (ex-monture de Pius Schwizer…), imité dans la foulée par un Denis Lynch bien en verve en ce début d’année.

Lynch _MG_2426Poussant son puissant All Star jusqu’à la ligne d’arrivée, l’irlandais prenant alors la tête du classement.

Ne restait alors plus que Pius Schwizer pour venir contrecarrer l’ordre de la remise des prix.

Pius Schwizer_MG_2454Ayant pu juger le dernier tracé de Lynch, le Soleurois s’élançait sagement sur les premiers obstacles avant de prendre un rythme ascendant à mi-parcours. Flirtant avec les barres en tournant au plus juste, PSG Futur semblait se jouer des difficultés pour terminer sans faute sur un chrono rabaissé de 37centièmes.

Après sa victoire à Zurich en 2014 avec Toulago, Pius Schwizer revient donc aux avant-postes avec PSG Futur. Autant dire qu’après ses déboires liés aux abandons de soutien de certains propriétaires l’an dernier, cette victoire en coupe du monde avec PSG Futur lui redonne du baume au cœur.

_MG_2438

« J’ai eu une année 2015 compliquée. Si certains ont jugé bon de me quitter, d’autres me sont restés fidèles ou sont alors venus me rejoindre. Monsieur Schieldknecht en fait partie et même si les résultats ont tardé à venir avec PSG Futur, il m’a fait confiance, sans me demander quoi que ce soit d’autre que de persévérer. Il est aujourd’hui récompensé et je suis sans doute aussi heureux que lui. PSG Futur est un très bon cheval, il nous a juste fallu un peu plus de temps pour nous comprendre au mieux. Je crois que nous y arrivons et que ce résultat est aussi le fruit de la sagesse et de la confiance.

 

 

IMG_2358J’ai pu voir le parcours de Denis Lynch juste avant d’entrer en piste. Il a superbement bien monté, mais je savais que Futur pouvait aller plus vite. Après les trois premiers obstacles, je lui ai donc demandé d’accélérer et il a superbement réagi jusqu’à la fin. Nous nous sommes parfaitement entendus et c’est vraiment du bonheur quand ça se passe comme cela entre un cheval et son cavalier.

_MG_2444Alors certes, rien n’est jamais gagné d’avance, mais je pense qu’on ne va pas en rester là cette année. En tout cas, même si cette  victoire tardait à venir, je savais que l’on pouvait y arriver. C’est fait, et avec ma victoire dans l’épreuve de vitesse de ce dimanche matin avec Chellatus R, je pense que la journée est bien remplie. Nous allons donc savourer un peu tout cela ! »

IMG_2508Un plaisir que Pius Schwizer partageait alors avec l’ensemble du public lors de la remise des prix, puis lors d’un dernier tour d’honneur dans la berline étoilée promise au vainqueur de ce grand prix coupe du monde.

 

 

Au classement général, Christian Ahlmann engrange encore 9 petits points et conserve donc aisément la tête.

Une pôle position qu’il maintient d’autant mieux que son premier rival, Simon Delestre, ne fut pas des plus performants ce dimanche en écopant de 8 pts avec Qlassic Bois Margot.

_MG_2302Même score pour Kevin Staut en selle sur Reveur de Hurtbise HDC.

C’est Pénélope Leprevost qui signe la meilleure performance tricolore en s’octroyant la 21e place pour un 4pts avec Vagabond de la Pomme.

_MG_2273

Au vu du peu d’écart entre la 5e et 30e place au classement provisoire, nul doute que la dernière étape européenne qui aura lieu à Bordeaux la semaine prochaine s’annonce des plus  décisives pour une place en finale.

 

Les résultats du GP Coupe du Monde  ICI.

Le classement provisoire ICI