Kent Farrington remporte le Top Ten !

Au terme de deux manches parfaites avec sa prometteuse Austria, Kent Farrington remporte magistralement la finale du Top Ten IJRC Rolex 2019.

L’américain devance de 2,22 secondes l’irlandais Darragh Kenny qui n’avait pourtant pas trainé en piste avec Roméo.

Pénalisé d’un point au premier round, Christian Ahlmann complète le podium en assurant le sans faute avec Clintrexo Z.

Pour Kent Farrington, cette deuxième victoire en finale du Top Ten ( en 2015 avec Voyeur) relève aussi un peu d’un coup de pouce du destin.

Onzième au classement mondial ce mois-ci, l’américain a pu profiter du désistement de sa compatriote Beezie Madden (6e de la Ranking FEI) pour s’immiscer parmi les finalistes.

Pour autant, le cavalier de l’Illinois ne s’en est pas laissé compter, lui qui aime tant cette piste du Palexpo où il a déjà mainte fois brillé, comme ce jeudi soir, en remportant au chrono le Trophée de Genève avec Creedance ! Ce vendredi soir, malgré une certaine inexpérience avec Austria, son ultime round fut encore le meilleur et c’est non sans une certaine émotion que Kent Farrington s’empare de son deuxième titre. Comme un  » Self Gift » d’avent à deux semaines de son 39e anniversaire!

Pour sa première au Top Ten, Darragh Kenny n’a pas laissé passer la balade irlandaise avec son Roméo. Toujours incisif, il fut des trois sans faute à l’issue de la première manche. Avant-dernier à s’élancer, tentait alors crânement sa chance, sachant pertinemment que Kent Farrington n’allait pas baisser le pied. Mais malgré un bon tempo, il doit se contenter de la deuxième place pour plus de deux secondes de trop!

Côté suisse, avec deux cavaliers en tête du classement, on s’attendait sans doute à voir au moins l’un ou l’autre au podium. Hélas, Martin Fuchs termine 6e pour deux fautes par manche avec Silver Shine, juste derrière son ami Steve Guerdat qui après une première manche sans faute tentait le maximum pour s’imposer comme l’an dernier avec Alamo. Malheureusement, les risques n’ont pas payé cette année et une faute ramène le leader mondial à la 5e place.

La 4e place revient à Daniel Deusser qui, après un premier tour à 4 points, termine sans faute avec Killer Queen VDM.

Au tableau d’honneur, on pourrait rajouter Peder Fredricson pour le prix du bon sentiment. Pourtant bien déterminé à jouer les trouble-fêtes, le suédois préférait faire une volte à mi-parcours pour juger l’aptitude d’All In qui venait de trébucher. Sans doute pas optimum pour un second round, il préférait alors en rester là, tout comme son compatriote Henrik Von Eckermann qui après un premier parcours laborieux, préférait ne pas reprendre le départ avec Toveks Mary Lou.

Cette 19e édition du Top Ten fût une nouvelle fois palpitante et au vu des résultats de ce soir, nul doute qu’il va encore y avoir du grand sport dimanche après-midi pour l’étape suisse du Grand Slam.

C.G pour jumpinews.com

©photo D.R. jumpinews

Les résultats complets ICI