2 réflexions sur « Steve Guerdat & Nino des Buissonnets »

  1. Complètement vrai cher André Jacques. Le titre ne vaut que pour les photos. 😉
    Amitiés.
    C.G.

  2. Me semble plutôt que la différence entre Steeve et Bertram se fait après cet obstacle et que c’est dans le virage suivant, pour négocier le double que je jeune irlandais fait une grosse reprise et prend du coup presque deux foulées de retard. Regardez le parcours parallèle, c’est flagrant.

Les commentaires sont fermés.